Posted on Leave a comment

La perception visuelle d’images « fantomes » est une source d’inquietude et d’inconfort visuel chez les patients qui decouvrent parfois de maniere inopinee ces symptomes par l’apparition d’un dedoublement d’une ligne de sous titres de cinema, d’un deuxieme croissant de lune decale au ciel nocturne, etc.

La perception visuelle d’images « fantomes » est une source d’inquietude et d’inconfort visuel chez les patients qui decouvrent parfois de maniere inopinee ces symptomes par l’apparition d’un dedoublement d’une ligne de sous titres de cinema, d’un deuxieme croissant de lune decale au ciel nocturne, etc.

Ces symptomes, quand ils sont monoculaires (ils persistent si l’on ferme l’autre ?il : on cause de diplopie monoculaire) paraissent generalement (toujours ?) d’origine optique. Mes images fantomes sont ainsi une indication a la realisation d’un examen aberrometrique, ainsi, idealement topo-aberrometrique (etude aberrometrique de l’?il entier couplee a une etude en cornee seule avec topographie corneenne).

Symptomes de vision dedoublee, images fantomes.

On peut qualifier d’image fantomes toute image « parasite » dont le motif percu par le patient montre une certaine fidelite avec l’image principale. Le patient realise qu’il voit double avec votre ?il: une telle perception reste maximale dans certaines circonstances, tel le visionnage de films sous titres: Afin de se detacher des images du film, les sous titres seront particulierement lumineux, ainsi, leur dedoublement beaucoup visible. L’ambiance sombre des salles de projection provoque une dilatation en pupille irienne (mydriase) qui concourt egalement a accroitre l’effet d’aberrations a l’origine des parasites visuels.

Exemple de perception d’une ligne de sous titres percues comme dedoubles vers le bas: on parle aussi de « diplopie monoculaire verticale ».

Meme s’ils seront des fois associes a toutes les images fantomes, nos halos lumineux correspondent a 1 etalement circulaire concentrique d’la lumiere autour d’la source ; ils ont souvent une origine optique, mais ne correspondent nullement exactement a la symptomatologie de l’image fantome. Continue reading La perception visuelle d’images « fantomes » est une source d’inquietude et d’inconfort visuel chez les patients qui decouvrent parfois de maniere inopinee ces symptomes par l’apparition d’un dedoublement d’une ligne de sous titres de cinema, d’un deuxieme croissant de lune decale au ciel nocturne, etc.